Retour à la page "Écrits divers"

Retour à la partie III de l'analyse

Suite du mémoire : Conclusion

 

 

ANALYSE DU FILM (PARTIE IV)

 

 

SEQUENCE 16 : APPARTEMENT DE LAURA HUNT

 

 

Cette séquence est divisée en deux parties : la confrontation entre l'inspecteur, Laura, Shelby et Waldo face à la résurrection de Laura, et la réception chez Laura.

 

* plan 16.1 :

plan moyen de la porte d'entrée, Laura va ouvrir et MacPherson entre portant un sac à provision : ils se dirigent tous les deux vers la cuisine.

 

 

* plan 16.2 :

plan moyen des deux personnages qui entrent dans la cuisine, Laura et MacPherson commencent à préparer le petit déjeuner lorsque l'on entend le verrou de la porte de la cuisine qui s'ouvre : Bessie entre (un travelling avant les recadre tous les trois en plan taille), elle se met à crier puis à sangloter en voyant Laura.

 

 

* plan 16.3 :

raccord dans l'axe sur Bessie (en plan épaule) et MacPherson (derrière Bessie, à gauche, en plan poitrine). Un travelling arrière fait entrer Laura à droite du cadre, et retrouve la même échelle de plan que la fin du plan 16.2. Laura et MacPherson s'en vont au fond du champ, laissant Bessie seule au milieu du cadre. MacPherson utilise un procédé nouveau pour faire avancer son enquête puisqu'il n'a prévenu personne du retour de Laura : il s'en sert donc ici avec Bessie, dont la réaction est surprenante, autant par son dialogue que par la mise en scène. Bessie répète plusieurs fois qu'elle a vu Laura morte et le resserrement entre le plan 16.2 et 16.3 fait disparaître Laura. Le regard de Bessie sur Laura pendant ce plan est très intrigant : du fait qu'il n'ait pas un renvoi ou un contre-champ, il paraît comme un regard sur quelque chose qui n'est pas là. La fin du plan sur Bessie seule montre son incrédulité face au retour de ce "fantôme".

 

 

* plan 16.4 :

Laura et MacPherson retourne dans le salon, un travelling arrière les suit en plan taille. Laura s'assied dans le canapé et MacPherson reste debout à ses côtés (un panoramique à droite à suivi ces derniers trajets, plaçant Laura à gauche du cadre et MacPherson à droite).

La sonnerie d'entrée tinte. MacPherson passe devant Laura et sort du champ à gauche. Un travelling avant sur Laura la recadre en plan épaule.

 

 

* plan 16.5 :

plan taille de MacPherson de dos qui ouvre la porte. Shelby entre et passe devant l'inspecteur sans s'arrêter. Il se dirige vers Laura, précédé d'un travelling arrière. Au second plan, MacPherson les rejoint : Shelby est à gauche du cadre, debout en plan moyen, Laura a droite, assise, en plan épaule, et MacPherson au milieu, debout derrière le canapé, en plan taille.

 

 

* plan 16.6 :

raccord suivant la règle des 30° sur les trois personnages : MacPherson toujours debout, en plan taille est à gauche du cadre, Laura et Shelby, qui s'est assis, sont en plan épaule sur la droite. La sonnerie d'entrée tinte. MacPherson sort du champ à gauche. Un travelling avant recadre Laura et Shelby en plan épaule.

 

 

* plan 16.7 :

plan taille de MacPherson et de Waldo qui entre dans l'appartement : ce dernier se dirige face à la caméra et s'arrête au premier plan.

 

 

* plan 16.8 :

continuité du plan 16.6 : Laura et Shelby se lèvent (mouvement vertical de la caméra), au son, Waldo tombe.

Laura se précipite vers lui à gauche (suivie d'un panoramique vers la gauche qui fait entrer Waldo et MacPherson qui est en train de le relever).

 

 

Entre cette séquence et les précédentes, tous les rapports entre les personnages se sont transformés : l'arrivée de Shelby n'a rien à voir avec son embarras de la séquence 15, il a retrouvé son assurance, le travelling arrière du plan 16.5 le suit et laisse MacPherson sans importance. L'explication vient dans le plan 16.6 où Shelby annonce que son avocat lui a affirmé que MacPherson ne pouvait légalement rien contre lui. D'autre part, l'inspecteur ne cache pas sa jalousie de voir Shelby et Laura de nouveau ensemble. Il se retrouve donc à l'écart (le cadre du plan 16.6 le place en opposition par rapport aux deux autres) et s'emporte même, avant l'arrivée de Waldo. Celui-ci est tellement surpris par le retour de Laura qu'il en tombe dans les pommes : on peut aussi considérer que le fait de voir Laura et Shelby côte à côte est une seconde cause à son évanouissement. Cette position embarrassante lui vaudra tout de même une remarque de la part de Shelby.

 

* plan 16.9 :

Ce plan est enchaîné en fondu avec le plan précédent. Plan moyen de MacPherson (à gauche du cadre et de trois-quart arrière), de Waldo (allongé sur le lit au milieu du cadre) et de Laura (à droite, de dos puis de profil). L'inspecteur et Laura font avaler une pilule à Waldo qui ne se sent pas très bien.

 

 

* plan 16.10 :

Ce plan est enchaîné en fondu avec le plan précédent. Shelby Carpenter en plan taille s'avance vers Laura et MacPherson qui sortent de la chambre. Un travelling avant recadre Shelby à gauche, MacPherson à droite et Laura au milieu (vers la droite).

 

 

* plan 16.11 :

raccord suivant la règle des 30°. Les trois personnages sont toujours en plan taille : Shelby à gauche (de trois-quart arrière), MacPherson à gauche et Laura au milieu (vers la gauche). Au fond du champ, entre Laura et l'inspecteur, Waldo sort de la chambre et se joint à leur conversation. Puis il se dirige vers la gauche, suivi d'un panoramique qui fait disparaître les trois autres. Laura rattrape Waldo et entre dans le champ à droite, de même que MacPherson (celui-ci ne s'arrête pas et sort du champ à gauche), puis Shelby entre à son tour à droite et reste à côté de Waldo et de Laura. Ce plan est enchaîné en fondu avec le plan suivant.

 

 

La principale discussion des plans 16. 10 et 16.11 est la condamnation des méthodes trop brutales de MacPherson, par Shelby puis par Laura. Le point de montage entre ces deux plans vise à faire passer Laura d'un côté du cadre à l'autre (tout en gardant les deux hommes à la même place), et il s'effectue lorsque Shelby attaque l'inspecteur, Laura passe alors "physiquement" du côté de Shelby, qu'elle soutient. L'arrivée de Waldo rééquilibre l'ensemble puisqu'il se met du côté de l'inspecteur, aussi bien du point de vue de cadre que de celui du dialogue. Quant à MacPherson, pendant toute cette partie, il a comme décidé d'être désagréable avec tout le monde et avec Shelby en particulier.

 

* plan 16.12 :

plan taille de Shelby qui est en train de faire de cocktails. Ann Treadwell arrive du fond du champ vers le premier plan afin de rejoindre Shelby. Celui-ci sort à gauche, Ann reste seule tournée vers la gauche.

 

 

* plan 16.13 :

plan moyen de MacPherson (à gauche et de trois-quart arrière face) et de Laura (à droite et de trois-quart face), Bessie servant des gâteaux apéritifs. Shelby entre dans le champ par la droite et se place entre les deux premiers protagonistes. MacPherson sort à droite du cadre, Shelby prend sa place et Ann Treadwell entre dans le champ à droite, derrière Laura et s'en sort du même côté après un court arrêt.

 

 

* plan 16.14 :

plan épaule de Laura avec Shelby en amorce à gauche, au premier plan. Laura s'éloigne rapidement de Shelby en se dirigeant vers sa chambre : un panoramique puis un travelling vers la droite la suivent.

 

 

Pendant ces trois plans, on s'aperçoit que les rapports entre Shelby, Ann, Laura et MacPherson sont on ne peut plus compliqués. Ann, qui avait regagné le cœur de Shelby après l'annonce de la mort de Laura, s'aperçoit qu'il lui a encore échappé : la fin du plan 16.12 sur elle, et son entrée et sortie de champ dans le plan 16.13, la rendent très affectée par ce soudain revirement, et l'inattention de Shekby à son égard la poussent à agir d'une autre manière pour le récupérer (plan 16.15). D'un autre côté, l'inspecteur se montre plus sympathique envers Laura et Shelby, il s'éclipse discrètement et sans rechigner pour laisser la place à Shelby (plan 16.13). L'explication vient d'elle-même à la fin de la séquence, il a déjà en tête ce qui va se passer dans la séquence suivante. Quant à Shelby, il est presque grossier avec Ann : en la traitant comme si elle n'existait pas, il est très froid avec MacPherson, ne comprenant pas son attitude, et il avoue à Laura qu'il la croit coupable, ce qui bien sûr l'horrifie et la fait partir à la fin du plan 16.14. Ce même plan sur Laura rend compte de la mesquinerie de Shelby, puisque tout ce qu'il dit trouve un écho sur le visage ulcéré de Laura. Dans le même temps, il est complètement déprécié par la mise en scène, car il n'y a pas de contre-champ sur lui. C'est la deuxième confrontation où Shelby est prépondérant du point de vue scénaristique mais où la mise en scène l'efface pour mieux le rabaisser (la première étant dans la séquence 6, à la fin de la partie 3).

 

* plan 16.15 :

plan large de la chambre de Laura, au premier plan Ann se recoiffe devant le miroir, au fond du champ, Laura entre. Elle vient s'asseoir au tout premier plan. Un travelling avant et un panoramique les recadre, plaçant Laura au milieu à gauche et Ann à droite. Elles discutent puis Ann sort de la pièce au fond du champ suivie quelques secondes plus tard par Laura.

 

 

* plan 16.16 :

plan moyen de Bessie qui répond au téléphone, MacPherson entre à gauche du cadre et prend l'appel qui lui est destiné.

 

* plan 16.17 :

plan taille de Shelby et Ann, côte à côte, qui écoutent la conversation de l'inspecteur.

 

 

* plan 16.18 :

plan poitrine de Laura et Waldo qui, eux aussi, écoutent.

 

 

* plan 16.19 :

continuité du plan 16.16 : MacPherson raccroche et se dirige vers la droite (accompagné d'un travelling) devant tous les invités, il s'arrête devant Shelby et Ann (celle-ci prend la main de Shelby), puis repart jusqu'à Laura et Waldo. Il se tourne vers Laura et lui dit qu'il l'emmène. On entend un cri, tout le monde se retourne vers la droite et regarde hors-champ.

 

 

* plan 16.20 :

plan taille de Bessie. Un travelling arrière la précède dans sa course pour rejoindre le groupe. Un panoramique recadre Waldo, Laura et MacPherson dans le même axe que la fin du plan 16.19 (l'échelle de plan est plus large) avec Bessie entre ces deux derniers.

 

 

* plan 16.21 :

plan poitrine des trois personnages : l'inspecteur de dos à droite au premier plan, Bessie au milieu au second plan et Laura de face, à gauche, au troisième plan. Bessie sort à droite du cadre derrière MacPherson. Un panoramique vers la gauche fait disparaître celui-ci et fait entrer Waldo à gauche.

 

 

* plan 16.22 :

plan poitrine de MacPherson en contre-champ de la fin du plan 19.21. Il s'avance vers la gauche, un panoramique le suivant fait entrer Laura puis Waldo à gauche et cadre les trois personnages : MacPherson en amorce à droite au premier plan, Laura au second plan à droite et Waldo à gauche.

 

 

* plan 16.23 :

même plan que la fin du 16.20. Shelby arrive du fond et se place entre Laura et MacPherson, Bessie au premier plan donne ses affaires à Laura, puis sort du champ. Waldo et Laura sortent à gauche, MacPherson prend la même direction mais est arrêté par Shelby. Ils se retrouvent tous les deux face à face (le premier étant à gauche et le second à droite, en plan taille). L'inspecteur donne un coup de poing dans le ventre de Shelby, celui-ci recule sous l'impact (vers la droite) jusqu'à une chaise où il s'assied (un panoramique vers la droite le suit dans son déplacement). Ann entre à gauche, se précipite vers lui et lui prend la tête entre ses bras.

 

 

Dans le plan 16.15, Ann, bafouée dans son amour propre au sujet de Shelby, essaie de le récupérer en le rabaissant discrètement aux yeux de Laura, celle-ci étant déjà déçue par son comportement. Leurs relations sont à la suite de ces deux scènes encore bouleversées : en effet, dans les plans 16.17 et 16.18, les couples sont d'un côté Shelby et Ann, et de l'autre Waldo et Laura. Ces deux plans viennent ponctuer la conversation téléphonique de MacPherson : il annonce à son interlocuteur, et par la même occasion à toute l'assistance, qu'il va arrêter le coupable dans les minutes suivantes. Comme on le suit, l'inspecteur met à jour les véritables psychologies des différents suspects (on saura plus tard ses véritables motivations). Dans le plan 16.19, on sent Ann prête à tout pour protéger "son homme", Shelby, lequel, lâche et trop content de n'être plus soupçonné disparaît du plan 16.19 au plan 16.23. C'est finalement Bessie qui a la réaction la plus saine et la plus vraie : elle s'oppose à la conclusion de MacPherson désignant Laura comme coupable du meurtre de Diane Redfern. Le cri qu'elle pousse à la fin du plan 16.19 fait se retourner tous les personnages. Et pour accentuer son intervention, le plan suivant la rend prépondérante au cadre jusqu'à ce qu'elle ait rejoint les autres, de plus le mouvement de travelling arrière la rend très volontaire : elle semble pousser la caméra. Quant à Waldo, il se pose comme défenseur des opprimés : il ne semble pas accorder d'importance au fait que Laura soit accusée (il connaît le coupable et cette conclusion l'arrange) mais semble heureux du fait qu'il pourra la protéger et retrouver avec elle leur équilibre perdu. La dernière action de MacPherson dans ce plan est de renvoyer définitivement Shelby à sa médiocrité, puisque, en lui donnant un coup de poing, il se met à son niveau (Shelby avait failli en venir aux mains avec Waldo dans la séquence 5) et le met hors-jeu en un court instant. Pour ajouter à cette leçon, Shelby se retrouve dans les bras d'Ann, consentant, alors qu'il l'avait repoussée au début de cette même séquence.

 

 

SEQUENCE 17 : PIECE D'INTERROGATOIRE DU COMMISSARIAT

 

* plan 17.1 :

plan large de la pièce, MacPherson entre par la porte située au fond du champ et allume la lumière. Laura entre à son tour, et l'inspecteur referme la porte. Laura s'assied d'un côté de la table qui se trouve au milieu de la pièce. Un plan à la grue vers l'avant recadre Laura à droite du cadre en plan poitrine et en plongée, surplombée par MacPherson sur le bord gauche (il est assis sur la table). Celui-ci allume deux spots qui éblouissent le visage de Laura.

 

* plan 17.2 :

plan poitrine de MacPherson, en contre-champ de la fin du plan 17.1. Laura est en amorce sur le bord droit du cadre. Le plan est une contre-plongée.

 

 

* plan 17.3 :

plan épaule de Laura de face au milieu du cadre et de MacPherson en amorce à gauche, le plan étant en plongée et en contre-champ du plan 17.2.

 

 

* plan 17.4 :

même plan que le 17.2 sur MacPherson.

 

* plan 17.5 :

même plan que le 17.3 sur Laura.

 

* plan 17.6 :

même plan que le 17.2 sur MacPherson. Il se penche vers la gauche du cadre pour éteindre les spots.

 

* plan 17.7 :

même plan que le 17.3 sur Laura, les spots s'éteignent.

 

* plan 17.8 :

plan taille de MacPherson, il se lève et fait le tour de la table, un panoramique vers la gauche puis vers la droite suit son déplacement. Laura entre à droite dans le champ lorsque MacPherson vient s'asseoir sur le coin de table à côté d'elle.

 

 

* plan 17.9 :

plan épaule de Laura, de face, regardant à gauche.

 

 

* plan 17.10 :

continuité du plan 17.8 : MacPherson se lève, fait le tour de la table en passant derrière Laura (un panoramique vers la droite le suit) puis s'assied sur le coin de table à la droite de Laura (un travelling vers la gauche les recadre en plan poitrine de face pour Laura et en plan taille de trois-quart arrière pour l'inspecteur). MacPherson se baisse vers Laura et lui avoue "entre les lignes" ses sentiments pour elle. Il se relève et refait le tour de la table (toujours dans le même sens et toujours suivi d'un panoramique vers la gauche) et se retrouve en face d'elle (elle est tour à tour sortie puis entrée dans le champ grâce au panoramique). MacPherson, après s'être penché vers Laura, se relève et contourne encore la table (un panoramique vers la gauche le suivant fait sortir Laura), il revient s'asseoir à côté d'elle comme au début du plan (un travelling vers la droite reprend la position de cadre du début du plan).

 

 

* plan 17.11 :

même plan que le 17.9 sur Laura.

 

* plan 17.12 :

même plan que la fin du 17.10 avec MacPherson à gauche du cadre assis sur la table et Laura à droite, tous deux de profil.

 

* plan 17.13 :

même plan que le 17.9 sur Laura.

 

* plan 17.14 :

même plan que le 17.12 : MacPherson se lève et se place derrière Laura, tenant sa chaise, en lui disant qu'il la raccompagne. Laura se lève à son tour et lui fait face : elle est à gauche du cadre, lui à droite et ils sont tous les deux de profil.

 

* plan 17.15 :

plan épaule de Laura de face qui regarde à droite.

 

 

* plan 17.16 :

même plan que le 17.14, ils se dirigent vers la droite et sortent du champ.

 

La première chose que l'on remarque en voyant cette séquence est le fait que MacPherson n'arrête pas de se déplacer : il fait une fois et demi le tour complet de table (tout en s'arrêtant à chaque tiers de tour). Cela correspond à ses déplacements dans la séquence 9, alors qu'il "hante" 1'appartement de Laura, mais ici, il se sert du cadre officiel de ses activités pour interroger Laura à des fins personnelles : en effet, il ne pense pas réellement que Laura a assassiné Diane Redfern, mais il veut forcer Laura à être plus honnête avec elle-même sur ses sentiments envers Shelby, et donc envers MacPherson, lui-même fou de jalousie, ceci étant aussi l'une des causes de son agitation. Les premiers plans donne une certaine brutalité aux manières de MacPherson : du plan 17.1 au plan 17.7, Laura est en position d'infériorité totale puisqu'elle est filmée en plongée (lui étant en contre-plongée) et découlant de cela, elle est toujours dans les cadres en dessous de lui. De plus, pendant tous ces plans, elle est dans un très inconfortable éblouissement. À la suite du premier geste de "douceur" de MacPherson envers Laura, il change de tactique. La mise en scène n'est plus dans le rapport de force dû au champ/contre-champ de la première partie, mais devient plus souple en illustrant les hésitations de MacPherson par des panoramiques à droite ou à gauche le suivant. Ce plan unique est ponctué par 4 plans serrés sur Laura. Le moment où il se "déclare" arrive lorsqu'il vient d'effectuer son deuxième tiers de tour de table. D'une part, il noie sa déclaration dans une tonne de menaces préventives mais d'autre part, alors que Laura exprime sa surprise, il se rétracte en s'éloignant d'elle (et en la faisant sortir du champ) et en poursuivant son manège autour de la table. Toute son attitude pendant cette séquence est rendue infantile par son dialogue du plan 17.14 où il s'excuse platement invoquant la nécessité de cette scène. Laura, qui depuis le début de cette seconde partie n'est pas dupe (chaque plan sur elle, la démarque du plan matriciel) lui répond comme à un enfant qu'elle comprend, et par cela, entre dans son étrange jeu de la séduction.

 

 

SEQUENCE 18 : LA RUE DEVANT CHEZ LAURA HUNT

 

Une voiture arrive devant chez Laura, s'arrête et ses deux occupant en sortent. Laura monte chez elle, MacPherson remonte dans le taxi qui redémarre. Après avoir obtenu de Laura, une certaine "promesse" d'avenir, il ne reste plus à MacPherson qu'à al 1er se mesurer à son "créateur" Waldo Lydecker.

 

SEQUENCE 19 : APPARTEMENT DE WALDO LYDECKER

 

MacPherson se retrouve donc devant la porte de chez Waldo qui malheureusement, n'est pas là. L'inspecteur en profite donc pour entrer chez celui-ci avec effraction et par la même occasion pour trouver à l'intérieur de l'horloge jumelle de celle de Laura, une cachette secrète vide (d'où celle peut être remplie dans l'horloge de Laura).

 

 

SEQUENCE 20 : APPARTEMENT DE LAURA HUNT

 

 

* plan 20.1 :

plan moyen de Waldo qui déambule en discutant avec Laura.

Un travelling vers la gauche le suit et fait entrer Laura dans le champ (elle est assise et face à la caméra).

Waldo s'avance au premier plan, la caméra le recadre, puis repart vers le fond du champ.

Laura se lève et passant devant lui, se dirige vers la droite (un panoramique 1'accompagne). Waldo la rejoint et un travelling avant les recadre en plan épaule, Waldo étant à gauche de profil et Laura en amorce à droite de trois-quart arrière.

Au son, la porte de l'appartement s'ouvre, Waldo et Laura tourne la tête vers la gauche. Laura sourit.

 

* plan 20.2 :

plan moyen de MacPherson devant la porte, il s'avance et rejoint Waldo et Laura (suivi d'un travelling arrière puis d'un panoramique vers la droite). Il passe devant eux et s'assied sur le bras du sofa à droite au premier plan (Laura et Waldo étant au second et ce dernier à gauche du cadre).

 

 

* plan 20.3 :

plan épaule de Waldo en trois-quart face, il regarde à droite.

 

 

* plan 20.4 :

plan épaule de Laura en contre-champ du plan 20.3, elle regarde à gauche. Un travelling arrière combiné avec un panoramique vers la gauche recadre Waldo et Laura, face à face, en plan poitrine et de profil. Un second travelling arrière reprend le cadre de fin du plan 20.2 (avec MacPherson). Waldo s'en va vers la gauche suivi d'un panoramique qui l'accompagne jusqu'à la porte.

 

 

* plan 20.5 :

Dans la cage d'escalier, Waldo sort et se dirige vers l'escalier dans lequel il s'immobilise.

 

 

* plan 20.6 :

plan moyen de Laura et MacPherson de face, elle est à gauche, debout, il est à droite, assis derrière elle. MacPherson se lève, passe devant Laura et se dirige vers la pendule (un travelling et un panoramique vers la gauche le suit). Il se baisse vers la cachette de l'horloge, Laura entre dans le cadre à droite en s'accroupissant. L'inspecteur trouve le fusil qui servit au crime, et se relève. Il se dirige vers la gauche tout en racontant ce qui s'est réellement passé, pose le fusil sur la commode, puis revient vers Laura (à droite). Celle-ci se retourne.

 

 

* plan 20.7 :

plan épaule de Laura qui finit de se tourner, elle est de face. MacPherson entre à gauche, à ses côtés (recadrage des deux en plan épaule). Elle se dirige vers le canapé dans lequel elle s'assied, précédé d'un travelling arrière.

 

 

* plan 20.8 :

Waldo est toujours dans la cage d'escalier. Il remonte doucement les quelques marches qu'il avait descendues puis sort du champ à droite.

 

 

* plan 20.9 :

continuité du plan 20.7, MacPherson vient se pencher sur Laura puis sort du champ à gauche.

 

 

* plan 20.10 :

plan moyen de MacPherson qui entre dans le cadre à droite, accompagné par un travelling avant. Il récupère le fusil sur la commode et le remet à sa place dans l'horloge (un panoramique à droite cadre ce déplacement). Laura entre dans le champ à droite, puis suit MacPherson lorsqu'il se dirige vers la porte d'entrée (panoramique vers la gauche les cadre en plan taille). Un lent travelling avant ressert en plan poitrine les deux personnages qui s'embrassent.

 

 

* plan 20.11 :

plan taille de MacPherson sur le palier qui vérifie la fermeture de la porte. Il descend l'escalier et sort du champ.

 

 

La confrontation entre Laura et Waldo, au sujet de MacPherson, a lieu en un seul plan (le 20.1) pendant lequel Waldo essaie de réitéré ce qu'il avait fait pour éloigner Laura de Shelby (séquence 6, partie 3). Malgré tout, ici les rôles sont inversés puisque, si dans les plans très fluides de la séquence 6, c'était Laura qui peu sûre d'elle faisait les cent pas autour de Waldo, dans ce plan, c'est Waldo qui n'arrête pas de se déplacer. Et par là même, il révèle son désavantage et son inquiétude face au nouveau prétendant de Laura. On peut aussi comparer les dialogues entre ces deux scène. Dans la séquence 6, Waldo d'un calme olympien énonce toutes les accusations qu'il a contre Shelby et Laura sur la défensive lui cherche des excuses. Ici, Waldo excédé, jette à Laura tous les défaut de MacPherson, mais celle-ci lui répond comme si elle était sur un petit nuage, en lui racontant ses qualités. Comme Waldo n'a aucune emprise sur la raison de Laura, il tente une nouvelle tactique à la fin du plan, qui consiste à se "vendre" lui-même (au lieu de déprécier les autres). La scène est interrompue par l'arrivée de MacPherson.

MacPherson prend une place prépondérante au début du plan 20.2, d'une part le plan a été annoncé par un sourire de Laura, d'autre part le cadre se focalise sur lui pendant son déplacement et au moment où il se retrouve en face de Waldo et de Laura (pour lui annoncer que son fusil n'a rien avoir avec le meurtre). Alors que Waldo contre-attaque l'inspecteur, celui-ci qui n'attend plus rien (puisqu'il connaît les sentiments de Laura à son égard) va s'asseoir à l'écart et se désolidarise de la situation en expliquant à Waldo que l'analyse du fusil de Laura n'avait rien avoir avec son opinion personnelle. Sûr cela, il prend dans sa poche son jeu de patience. Laura amorce dans ce plan, la seconde confrontation avec Waldo (plan 20.3 et plan 20.4 sous forme d'un champ/contre-champ) en se plaçant du côté de MacPherson : en lui donnant son appui et en étant cadrée à droite (comme MacPherson, leurs regards allant dans la même direction). Pour la première fois du film, Laura a une attitude très ferme quant à ses rapports avec Waldo et avec MacPherson. Waldo s'en va, beau joueur (pense-t-on), mais dès le plan 20.5 où il s'arrête dans l'escalier, son regard trahit sa jalousie et sa folie. Ce plan ponctue ensuite deux parties entre MacPherson et Laura : premièrement, l'explication du meurtre et ses causes, et deuxièmement, une discussion plus intimiste qui se conclue sur un baiser. MacPherson s'en va, le plan (20.11) est le même que celui montrant le départ de Waldo (20.5) : même cadre de début, en contre-plongée, même panoramiques vers la gauche les suivant dans leur déplacement jusqu'à l'escalier, même cadre de fin.

 

* plan 20.12 :

plan moyen de profil de Laura devant la porte. Elle éteint les lampes les unes à la suite des autres, accompagné d'un travelling et de panoramiques vers la droite, puis elle entre dans sa chambre. Un panoramique très rapide vers la gauche rejoint la porte de la cuisine qui est en train de s'ouvrir lentement et découvrant Waldo. La lumière très contrastée ajoute une certaine irréalité à son apparition. Waldo entre, et se dirige vers la pendule, précédé d'un travelling arrière, il se baisse et ouvre la cachette de l'horloge.

 

* plan 20.13 :

plan moyen de Laura de profil, elle se coiffe devant le miroir de sa chambre. Elle semble avoir entendu le bruit d'ouverture de l'horloge, et comme pour se rassurer, elle se dirige vers la radio murale et l'allume. Son déplacement est accompagné d'un travelling arrière combiné avec un panoramique allant de gauche à droite, les cadres de début et de fin sont en plan moyen, entre les deux, les échelles de plans passent du plan moyen au gros plan de Laura (lorsqu'elle passe près de la caméra) puis reviennent au plan moyen.

 

 

* plan 20.14 :

plan taille de Waldo en plongée, il est agenouillé devant l'horloge, de profil. La soudaine apparition de sa voix radiophonique le surprend.

 

 

* plan 20.15 :

continuité du plan 20.13 : Laura se retourne puis rejoint sa place devant le miroir.

 

* plan 20.16 :

continuité du plan 20.14 : Waldo se relève, le fusil à la main : un plan à la grue le cadre en plan taille avec un très forte contre-plongée, accentué par son petit déplacement vers la caméra. Il ouvre le fusil (dont les cartouches ont été enlevée dans le plan 20.6 par MacPherson), puis le recharge avec deux nouvelles cartouches.

 

 

séquence 21 : la rue devant l'immeuble de Laura Hunt

 

MacPherson descend les marches du perron, et demande au policier de service qui surveille Waldo, il répond qu'il n'est pas sorti par ici. Les deux personnages rentrent donc dans l'immeuble.

 

 

séquence 22 : l'appartement de Laura Hunt

 

 

* plan 22.1 :

plan taille de profil de Laura, assise en train de se coiffer. Au milieu et au fond du champ, Waldo entre dans la chambre. L'émission de Waldo se termine, il reprend la parole en direct et fait sursauter Laura qui se tourne vers lui.

 

* plan 22.2 :

plan épaule de Laura, de face, le regard à gauche.

 

 

* plan 22.3 :

même plan que le 22.1.

 

 

* plan 22.4 :

sur le palier, en plongée et en plan taille MacPherson et deux policiers essaient d'ouvrir la porte de l'appartement.

 

* plan 22.5 :

plan poitrine en contre-plongée de Waldo qui lève son fusil.

 

 

* plan 22.6 :

même plan que le 22.1, Laura se lève et détourne brusquement le canon du fusil au moment où Waldo tire. Elle s'enfuit.

 

* plan 22.7 :

même plan que le 22.4, MacPherson a entendu le coup de feu, il se précipite vers la porte de service de l'appartement et l'enfonce (un panoramique vers la gauche recadre la porte de face). Il entre en courant dans l'appartement suivi des policiers.

 

* plan 22.8 :

plan large de MacPherson qui débouche dans la pièce principale par la porte de la cuisine (située à côté de la pendule). Laura entre à droite du cadre et se jette dans ses bras. Il se tourne pour faire passer Laura derrière lui et pour, ainsi, la protéger, pendant que derrière eux, arrivent les deux autres policiers qui se placent à gauche du cadre : l'un d'eux tire.

 

* plan 22.9 :

plan taille de Waldo qui se précipite vers la gauche (panoramique vers la gauche suivant son mouvement et étant déjà commencé au début du plan). Waldo reçoit la balle du policier, tire avec son fusil, le lâche puis s'écroule sur le canapé (à l'arrière plan, se trouve le portrait de Laura). Un panoramique vers la gauche très rapide, recadre Laura et MacPherson en plan poitrine, côté à côte (Laura étant à gauche et MacPherson à droite). Celle-ci sort du champ à droite suivie de l'inspecteur. Un recadrage à la grue va jusqu'au cadran de l'horloge (en gros plan) qui a reçu la balle de Waldo et qui s'est brisée sur le coup.

 

Toute cette fin de séquence et de film, consiste à faire monter la tension pour accentuer l'impact de la mise à mort de Waldo. Waldo est plusieurs fois filmé en contre-plongée : lorsqu'il a le fusil à la main (plans 20.16 et 22.5) alors que les policiers, tout d'abord impuissants à l'extérieur, sont en plongée (plans 22.4 et 22.7). Ce rapport de force entre les cadres est renforcé par le fait qu'ils sont finalement montés en parallèle, et que leurs durées sont très courtes. On pourra remarquer que ce n'est pas MacPherson qui tire la balle fatale à Waldo mais l'un des deux policiers qui l'accompagnent. La fin du dernier plan est assez expéditive, puisque la sortie de champ des deux personnages (qui se dirigent finalement vers Waldo) n'apporte pas d'élément nouveau, on peut donc considérer toute cette dernière séquence comme un épilogue au film, dans ce sens qu'il consiste juste à éliminer celui qui est en trop, la légitime défense étant amenée par la structure policière du scénario.

 

 

 

 

 

 

Retour à la page "Écrits divers"

Retour à la partie III de l'analyse

Suite du mémoire : Conclusion

® Agnès Servenière